[Avis] Brooklyn Nine-Nine saison 1

Brooklyn-Nine-Nine

Brooklyn Nine-Nine fait partie de ces séries américaines humoristiques à ne pas louper ! Dans la même trempe que Unbreakable Kimmy Schmidt, l’accent est mis sur des personnages hauts en couleurs, décalés et attachants.

Plus qu’une équipe de police, les agents de police du District 99 sont une famille. Arrestations, petits tracas du quotidien et blagues entre collègues rythment les journées du Capitaine Holt (Andre Braugher) et de son équipe : Peralta (Andy Samberg), Santiago, Boyle, Diaz, Jeffords, Hitchcock & Scully et leur assistante, la très délurée Gina; un vrai casting de comédiens et humoristes !

La recette Brooklyn Nine-Nine fonctionne bien. L’humour est juste et efficace, porté par un très bon jeu d’acteurs. Au fil des épisodes de cette première saison, on apprend à connaître les différents protagonistes. Au-delà de leur métier de flic, de leurs blagues à « deux balles », on s’attache à cette équipe : on fait partie de cette équipe ! Fous rires assurés, tout en légèreté !

brooklynninenine

Avec 22 épisodes de 22 minutes chacun, la première saison est très rythmée, les acteurs sont tout simplement loufoques et on n’a pas le temps de s’ennuyer : le pari de Peralta et Santiago, les amours de Boyle, les angoisses du grand et musclé Jeffords, la férocité de Diaz et l’intransigeance du Capitaine Holt nous tiennent en haleine, avec un final qui nous fait bouillir d’attente !

La saison 1 de Brooklyn Nine-Nine est disponible en intégralité sur Netflix : à voir pour faire le plein de bonne humeur !

One comment on “[Avis] Brooklyn Nine-Nine saison 1

  1. Munsu 1 septembre 2015 19 h 11 min

    « à voir pour faire le plein de bonne humeur ! » : ca pourrait faire un titre de sextape XD (cf la série pour comprendre).

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>