[Avis Manga] Bestiarius Tomes 1 et 2 de Masasumi Kakizaki publiés chez Kazé

tome 1 et 2 Bestiarius

Synopsis : Ier siècle après Jésus-Christ, l’Empire romain est à son apogée et ses légions soumettent une à une les dernières contrées où monstres et humains vivent encore en paix. Criminels, innocents, orphelins, demi-humains, wyvernes…

Tous constituent les rangs d’esclaves guerriers jetés dans l’arène et forcés de s’entretuer pour divertir la foule romaine avide de sang et son Empereur : Domitien. Parmi ces combattants se trouvent des gladiateurs qui affrontent fauves et créatures légendaires : on les appelle les “Bestiari”. Or, certains d’entre eux, comme Finn ou Zenon, ont été élevés aux côtés de ceux qui, aux yeux de Rome, ne sont que de simples bêtes, et ils comptent bien retourner leurs armes contre leurs geôliers… et même contre l’Empire tout entier !

bestiarius manga kazé

Les tomes 1 et 2 de Bestiarius nous plongent dans un grande épopée où chacun de nos héros sont animés par une force et une fureur hors du commun. Avec chacun leur histoire, ils se retrouvent face à une Rome assoiffée de sang. Esclaves et autres monstres se retrouvent en face à face dans des arènes de combat, avec pour seule issue la vie ou la mort !

Masasumi Kakizaki, connu pour ses mangas Rainbow et Green Blood, plonge cette fois-ci dans une série Heroic Fantasy et cela fonctionne plutôt bien ! Ses dessins sont magnifiques, détaillés, soignés et portent épiquement nos héros aux destins croisés. On voit tout de suite que l’auteur de Bestiarius s’est bien documenté sur la Rome Antique et les mythes des minotaures, cyclopes, wyvernes et autres créatures fantastiques !

A la lecture du premier tome de Bestiarius, on comprend mieux pourquoi Kazé a décidé de sortir les deux premiers tomes en simultané : le tome 1 est une sorte de prémisse à l’histoire de Bestiarius, on découvre l’histoire d’un jeune homme qui a toujours connu la terreur des arènes, devenu apprenti de la dernière Wyverne vivante sur Terre. Optimiste et avide de liberté, cet homme se bat pour survivre tous les jours dans l’arène de Rome; cette Rome, toujours à la recherche du spectacle sans aucun égard pour toutes les vies perdues ! En parallèle, dans le tome 2, nous découvrons la naissance d’héros hors du commun, qui, en apparence, semblent fragiles et sans défense, mais qui portent en eux une force et un courage sans faille.

Ce n’est qu’à la lecture du Tome 2 qu’on comprend que le destin de tout ces héros est lié : ils vont devoir faire face à des combats épiques et à des choix cornéliens sur leurs routes mais la soif de liberté et de justice vont toujours les animer, quitte à affronter la colère de Rome toute entière !

manga bestiarius

Personnellement, je ne me tourne pas forcément vers les mangas Heroic Fantasy mais celui-ci a retenu mon attention, pour deux raisons :

  • la plume de Masasumi Kakusaki est exceptionnelle, chaque page est une oeuvre d’art qui transmet parfaitement les sentiments des protagonistes,
  • l’histoire de ces hommes et ces créatures est touchante. Ils pourraient se laisser abattre et fermer les yeux sur ce monde mais ils préfèrent se battre, se battre pour leur droit et pour leur liberté, quitte à se confronter à la colère des plus puissants romains. Un belle preuve de courage !

J’ai hâte de découvrir les prochains tomes de Bestiarius et les nouveaux mythes & légendes qui vont pavés la route de nos héros !

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>