[Avis Manga] Dodoma tome 1 par Jun Shiraishi chez Komikku Editions

Dodoma est un nouveau shonen-fantasy proposé par Komikku Editions depuis mai 2016. Avec des visuels déjà très attrayants, est-ce que ce premier tome tient ses promesses ?

dodoma-manga-tome1

Synopsis : Partez à la découverte d’Orbis, un monde de pierre, fermé, éprouvé par de multiples tremblements de terre avec, en son centre, un Arbre de Vie.

Mana, un jeune homme, intrépide, dynamique, optimiste et maçon de son état, et son frère, le studieux Shino, beaucoup plus modéré font la joie des autres résidents. L’un répare dans la bonne humeur les habitats tandis que l’autre les décore de runes qui maintiennent les vieilles croyances de son peuple.

Mais malgré la paix apparente, tout bascule ! Un terrible séisme frappe violemment Orbis et la cité, autrefois paisible, est attaquée par un peuple étranger. Mana et Shino vont alors percer les secrets de leur petit monde et découvrir une bien étrange réalité…

Ce qui frappe, dès les premiers instants, dans le tome 1 de Dodoma, ce sont les dessins. Magnifiquement exécutés, le mangaka Jun Shiraishi trace des dessins précis et réalistes (ça fait, par moment, penser à Bride Stories). Autant sur les traits des personnages, où les émotions sont parfaitement retransmises, que dans les paysages, où on ressent très bien la violence du monde qui entoure Orbis.  Jun Shiraishi signe ici un magnifique premier manga publié en France. D’ailleurs, je vous invite à suivre son compte Twitter @siraisizyun sur lequel vous pouvez trouver de très belles illustrations (veillez tout de même à lire le premier tome pour ne pas être spoilé par certaines images).

dodoma-visuel

Shino et Mana, les héros de Dodoma

L’histoire des deux frères, Mana et Shino, et de Dodoma est très originale. De par mes précédentes lectures de mangas, c’est bien la première fois que je lis une histoire aussi authentique ! Sans trop vous en dire, le manga Dodoma m’a surpris, étonné et l’histoire qui se trame est des plus étrange… D’ailleurs, la première page fait référence à un dieu tué, puis plus rien… On a envie de savoir ce qui se cache derrière ! Une grande partie des scènes du tome 1 de Dodoma sont focalisées sur des combats, assez ensanglantés, mais qui s’entre-mêlent tout de même à l’émotion : c’est très prenant et on dévore toutes les pages d’une seule bouchée ! Même si quelques passages sont difficiles à suivre (le mangaka souhaitait surement donner l’effet de beaucoup de mouvements et d’actions), on s’imprègne parfaitement de l’univers de Dodoma, captivant, aventureux et fantastique.

dodoma-manga

Je vous conseille vivement de découvrir le manga Dodoma. On plonge dans un univers (vraiment) très original, porté avec brio par les coups de crayons du mangaka Jun Shiraisho. Le premier tome reste tout de même assez vague et étrange sur ce qui va suivre et l’histoire derrière les différents personnages… à suivre donc ! En tout cas, cela devient une habitude pour Komikku Editions de nous dénicher des petites merveilles ! La sortie du tome 2 est prévue pour le 07 juillet prochain, le rdv est déjà pris pour ma part !

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>